Vous êtes ici

Affaires associatives

Affaires associatives
L'Appel pour un collectif mobilisé diffuse une lettre aux médias

Ce collectif fait le constat de l'impact négatif des transformations socio-politiques néolibérales à la fois sur les populations vulnérables, sur les liens sociaux, et sur les cadres de pratique de la psychothérapie. Il appelle à une mobilisation des intervenants de tous les secteurs de pratique afin de réagir contre cette tendance lourde.

Voici la lettre parue dans Le Devoir du 11 septembre 2017 (rubrique Idées en page A7):
Crise québécoise dans les domaines de l’intervention sociale.
Et voici le texte de l'appel initial (qui porte le même titre, et dont la lettre est un condensé) :
Crise québécoise dans les domaines de l’intervention sociale?.

Pour contacter l'ACM, ou pour être inscrit à sa liste d'envoi veuillez écrire à Appel pour un Collectif Mobilisé (ACM).

Site internet de l'Appel pour un collectif mobilisé (ACM)
Page Facebook de l'Appel pour un collectif mobilisé (ACM)

3 octobre 2017


a maintenant une présence en ligne

Il nous fait plaisir de diffuser l'annonce du nouveau site de RADAR.psy (Réseau d’action et de défense des approches relationnelles en psychothérapie). RADAR.Psy est une association de psychologues et de psychothérapeutes d'approche relationnelle, qui vise à promouvoir et défendre la diversité des approches en psychothérapie, et en particulier la place des approches relationnelles.

Le GEI appuie RADAR.psy et sa démarche, et quelques membres du GEI y sont activement impliqués. Nous vous invitons à visiter le site de RADAR.psy et à vous inscrire à sa liste d'envoi.

Site de RADAR.psy
RADAR.psy sur Facebook
RADAR.psy sur LinkedIn
Courriel de RADAR.psy

22 août 2017


Lettre ouverte de Nadine Gueydan à la présidente de l'Ordre des psychologues du Québec (décembre 2015)

Il nous fait plaisir de diffuser une lettre ouverte à la présidente de l'Ordre des psychologues du Québec dont l'auteure est Nadine Gueydan, M.Ps., membre du GEI. Elle prend la parole pour dénoncer "une incitation à la pensée unique" qu'elle décèle dans la revue Psychologie Québec et elle lance un appel à la réflexion, au dialogue et au respect de la pluralité des perspectives en psychologie.

Nous croyons qu'elle donne une voix à plusieurs d'entre nous. Nous vous invitons à lire cette lettre et à exprimer vos commentaires sur la page de cette lettre. Vous y trouverez également des lettres d'appuis, les réponses de l'OPQ et la suite du débat.

7 décembre 2015