Vous êtes ici

À propos du Groupe d'étude sur l'intersubjectivité (GEI)


Naissance et objectifs du GEI

À l’automne 2003, des professeurs, superviseurs et d’anciens étudiants de la section counselling de l’Université de Montréal (Québec, Canada) se regroupaient avec des psychologues d’horizons divers afin de répondre à leurs besoins de formation continue et d’appartenance professionnelle, inscrits dans une pratique clinique sensible à l’intersubjectivité. En continuité avec les fondements de la psychologie humaniste-existentielle, la théorie des systèmes intersubjectifs fait partie de l’évolution d’un corpus théorique et clinique développé, en particulier, par la psychologie psychanalytique du soi et la psychanalyse relationnelle aux États-Unis.

Ainsi naissait le Groupe d’étude sur l’intersubjectivité (GEI) qui se veut un espace de ressourcement, de développement et de consolidation clinique et théorique pour les psychothérapeutes professionnels intéressés par cette approche. Au GEI, nous croyons que la participation à une communauté professionnelle est importante pour assurer un développement continu de nos capacités thérapeutiques. Nous croyons aussi que des psychothérapeutes d’approches différentes peuvent y trouver une source de sensibilisation aux aspects relationnels centraux dans toutes les approches.

Pour rester informé des activités du GEI, nous vous invitons à vous inscrire aux Envois du GEI (par courriel). Pour devenir membre du GEI et bénéficier des privilèges des membres, veuillez vous rendre à la page d'adhésion que vous trouverez sous le menu Le GEI.