Vous êtes ici

GEI - Invitation à la 17e Conférence annuelle, avec Elizabeth Corpt

Le Groupe d'étude sur l'intersubjectivité (GEI) vous invite cordialement à la 17e Conférence annuelle avec Elizabeth Corpt

En webdiffusion directe
et en format de 4h

17e Conférence annuelle du GEI,
avec Elizabeth Corpt
, MSW, LICSW

Entre générosité et réserve thérapeutique : le défi d’un équilibre
(Therapeutic Generosity and Reserve: Holding Both in our Work)

Le samedi 26 septembre 2020, de 9h à 13h
En webdiffusion directe sur la plateforme Zoom

Cette webdiffusion ne nécessitera pas de téléchargement préalable. Les participants n’auront qu’à cliquer sur un lien qui leur sera envoyé préalablement par courriel.

La conférence est donnée en anglais avec interprétation simultanée disponible en ligne en temps réel.

La conférencière

Elizabeth Corpt, MSW, LICSW, a publié plusieurs articles et donné des conférences aux niveaux national et international. Madame Corpt est analyste didacticienne, ex-présidente, membre enseignante et membre du comité d’administration du Massachusetts Psychoanalytic Institute, enseignante associée au Harvard Medical School, Department of Psychiatry, et au Cambridge Health Alliance Program for Psychotherapy. Elle est, de plus, corédactrice en chef de Psychoanalysis, Self and Context, le journal de l’International Association for Psychoanalytic Self Psychology. Elle exerce en pratique privée à Arlington (région de Boston), Massachusetts. Trois publications de la conférencière sont disponibles à acheter et télécharger dans leurs versions originale et traduite en français.

Résumé

Pour la plupart des approches thérapeutiques relationnelles contemporaines, en particulier celles qui s’inspirent de l’intersubjectivité et de la psychologie du soi, la centralité de la posture empathique du thérapeute est unanimement établie. Cela peut sembler aller de soi, mais c’est, dans la pratique, un effort continu et exigeant.

Au cours de cette journée, nous nous pencherons sur la complexité inhérente au facteur humain dans notre travail thérapeutique : la fonction de thérapeute demande une certaine qualité de disposition et de générosité envers l’autre, en même temps qu’elle requiert une certaine retenue à l’égard du vis-à-vis, lequel pourrait, à juste titre, se méfier de notre bonté, de notre ouverture ou de nos manifestations trop directes d’empathie. En regardant de plus près les deux subjectivités en présence, l’empathie peut apparaître comme un « cadeau équivoque » dans le projet clinique, en ce sens qu’elle exerce des pressions spécifiques sur chacun des partenaires. Nous soulignerons l’importance pour le thérapeute de réguler sa propre souffrance en même temps qu’il maintient une position empathique sobre et discrète.

Enfin, nous aborderons l’éthique clinique, considérant ce terrain entre les situations où nous sommes facilement proches de l’expérience du patient et où nous en sommes distants alors que nous sommes appelés à élargir notre perspective pour saisir ce que parfois nous ne comprenons pas d’emblée de manière empathique. C’est alors que le thérapeute peut ressentir simultanément la solitude et la gratification profonde inhérentes à son travail. Ces thèmes prendront vie au cours de la journée par le biais d’abondantes illustrations cliniques y compris en lien avec le contexte pandémique actuel.

Nourrie à l’intersubjectivité et à la psychologie du soi psychanalytique, de même qu’éclairée par une réflexion éthique relationnelle, Elizabeth Corpt propose une manière de penser le travail psychothérapeutique qui inclut l’attention aux vulnérabilités et aux dilemmes quotidiens de toute personne humaine, de même qu’aux vulnérabilités partagées dans la présente réalité pandémique. Son approche invite à une ouverture, à une attitude non-jugeante en plus d’une appréciation profonde de l’effort émotionnel spécifique requis de la part de ceux et celles qui ont choisi ce métier. Selon notre invitée, c’est la conscience même de nos propres vulnérabilités qui nous fait devenir de bons thérapeutes.

Objectifs

  1. Définir les notions de générosité et de réserve thérapeutiques.
  2. Décrire les manières par lesquelles l’empathie peut faire figure de cadeau équivoque par la pression qu’elle exerce sur la dyade thérapeutique.
  3. Cerner la différence d’impact entre une empathie silencieusement soutenue et une empathie explicitement énoncée pour certains patients très souffrants.
  4. Préciser ce qui est requis du thérapeute sur le terrain qui sépare la distance à l’expérience et la proximité à l’expérience du patient.

Horaire

Il y aura une pause de 15 minutes vers la moitié du programme de même qu’une période de questions/réponses pendant les deux segments.

Inscription

Vous pouvez vous inscrire sur le site du GEI à la page de la 17e Conférence annuelle du GEI et faire votre paiement en ligne de manière sécurisée, ou poster votre chèque à l’adresse du GEI (qui figure en bas de page).

Tarifs d'inscription

Jusqu'au 12 sept. Après le 12 sept.
Membres 130$ 140$
Non-membres 145$ 155$
Étudiant 90$ 100$

Le Groupe d'étude sur l'intersubjectivité (GEI)

Le GEI est une association professionnelle fondée en 2003 dont les membres exercent la psychothérapie dans une optique intersubjective inspirée de la psychologie du soi. Regroupant des personnes qui souhaitent se familiariser avec cette approche, le GEI, membre institutionnel de l’International Association for Psychoanalytic Self Psychology (IAPSP), contribue au perfectionnement continu de ses membres et favorise le partage d’expériences et de réflexions issues de leur travail.

Pour plus d’information

Site du GEI
Annette Richard (courriel)
514-277-6408
GEI, 832 av. Bloomfield, Outremont (Québec) H2V 3S6

Cette conférence est pertinente pour tous les professionnels de la santé mentale à tous les niveaux d’expérience

Elle est reconnue par l’Ordre des psychologues du Québec pour 4 heures de formation continue en psychothérapie. No OPQ : RA03280-20.

Pour éviter que les envois du GEI ne se retrouvent avec votre courrier indésirable (SPAM), il est possible d'ajouter jfbernard@aei.ca à votre carnet d'adresses ou à la liste des expéditeurs approuvés. Si cet envoi vous a été transféré par un collègue et que vous souhaitez plutôt vous abonner, veuillez nous écrire à envois@intersubjectivite.com en inscrivant « Abonnement » à la ligne « Objet » du message et en indiquant votre nom dans le corps du message. Si vous préférez ne plus recevoir les envois du GEI, veuillez répondre à cet envoi en inscrivant « Désabonnement » à la ligne « Objet » du message. Pour nous faire part d'un changement d'adresse courriel, veuillez répondre à cet envoi à partir de votre nouvelle adresse (ou nous l'indiquer dans le corps du message) et inscrire « Changement » à la ligne « Objet » du message. Par souci de protection des renseignements personnels nous ne transmettons à quiconque les noms ou adresses courriel de notre liste d'envoi, et celle-ci n'est utilisée par le GEI qu'aux fins des objectifs définis par sa charte.