Vous êtes ici

3e Vendredi intersubjectif Steven Stern

GROUPE D'ÉTUDE SUR L'INTERSUBJECTIVITÉ (GEI)
C.P. 31, succ. Ahuntsic, Montréal (Québec) H3L 3N5

Invitation cordiale à participer à la prochaine activité au calendrier :

En webdiffusion directe

Le 3e Vendredi intersubjectif (VI)
Steven Stern

L’adoption analytique des sans-foyer psychique

Le vendredi 9 avril 2021, de 19h à 21h
Sur la plateforme Zoom Meetings

Les Vendredis Intersubjectifs (VI) offrent encore cette année trois séminaires portant sur l’œuvre de notre prochain conférencier invité (le 25 septembre 2021), Steven Stern, Psy.D., un auteur très intéressant en psychologie du soi intersubjective.

Le thème général des VI de cette année est : Les formes de relation « nécessaire » et l’action thérapeutique. La plupart d’entre nous, thérapeutes d’approche relationnelle, reconnaîtrons que le but pragmatique de notre travail consiste à donner à chacun de nos patients, l’aide spécifique qui les amène au plus près de leurs objectifs thérapeutiques et développementaux, explicites et implicites. De plus, aucune relation thérapeutique n’est semblable. Un corollaire de cette prémisse veut que tout principe général d’action thérapeutique ne puisse être considéré comme étant applicable dans la majorité des cas de la même manière que dans les contextes relationnels où le théoricien l’a énoncé originellement. Dans la mesure où cela est vrai, comment devons-nous porter nos diverses théories d’action thérapeutique et les appliquer en tant que clinicien? Si nous croyons que c’est la relation dans sa totalité qui est curative, comment la mettre en oeuvre et en rendre compte sans réduire sa complexité?

Dans cette perspective, et en s’inspirant des travaux de Louis Sander (1998, 2006), Steven Stern (2017a) propose un concept d’action thérapeutique plus holistique, « la relation nécessaire » (needed relationship) qu’il définit comme suit : « les compréhensions et les formes d’implications relationnelles uniques et changeantes que nous co-créons avec nos patients, à la fois dans le moment présent thérapeutique et cumulativement à travers le temps » (p. 91). L’œuvre de Steven Stern peut inspirer les thérapeutes une plus grande liberté disciplinée dans leurs tentatives de rencontrer chacun de leurs patients où ils se situent en puisant dans les nombreuses et diverses théories disponibles sans être contraints par les prescriptions de chacune.

Toujours sous le thème des « relations nécessaires », Stern nous présente, dans ce troisième texte, l'histoire de sa relation thérapeutique avec Elizabeth avec qui, dans le cours des 40 années qu'a duré leur travail, s'est progressivement créé une « adoption analytique ». Stern discute des principes qui selon lui guident les processus d'adoption analytique pouvant se produire avec certain(e)s patient(e)s « sans-foyer psychique ». Vous pouvez vous inscrire et télécharger le texte à l’étude dans sa version originale et dans sa traduction en français (merci à Jean-François Bernard!) sur la page du 3e VI Steven Stern.

Ce Vendredi intersubjectif est reconnu par l’Ordre des psychologues du Québec pour 2 heures de formation continue en psychothérapie (6 heures pour l'ensemble des trois VI). No OPQ : RA03473-20.

Pour éviter que les envois du GEI ne se retrouvent avec votre courrier indésirable (SPAM), il est possible d'ajouter envois@intersubjectivite.com à votre carnet d'adresses ou à la liste des expéditeurs approuvés. Si cet envoi vous a été transféré par un collègue et que vous souhaitez plutôt vous abonner, veuillez nous écrire à envois@intersubjectivite.com en inscrivant « Abonnement » à la ligne « Objet » du message et en indiquant votre nom dans le corps du message. Si vous préférez ne plus recevoir les envois du GEI, veuillez répondre à cet envoi en inscrivant « Désabonnement » à la ligne « Objet » du message. Pour nous faire part d'un changement d'adresse courriel, veuillez répondre à cet envoi à partir de votre nouvelle adresse (ou nous l'indiquer dans le corps du message) et inscrire « Changement » à la ligne « Objet » du message. Par souci de protection des renseignements personnels nous ne transmettons à quiconque les noms ou adresses courriel de notre liste d'envoi, et celle-ci n'est utilisée par le GEI qu'aux fins des objectifs définis par sa charte.